Délire sur feuille blanche

11

(Vous pouvez cliquer sur la photo pour la voir en plus grand.)

Modèle: Judyth Maheux

Délire sur feuille blanche.

C’était le titre et l’explication du projet. Rien d’autre, sinon que nous devions partir de feuilles blanches de format Lettre US afin de réaliser le projet.

Pour moi, un projet incluant obligatoirement du papier signifie l’utilisation de l’origami, cet art japonais du pliage de papier. J’ai donc mis une fin de semaine complète à réaliser un costume entièrement fait de papier plié, chaque triangle étant un module créé à l’aide d’une feuille 8,5×11 coupée au format carré, puis au format triangulaire. Chaque module a ensuite été assemblé et imbriqué à ses voisins, des pointes s’insérant dans des pochettes afin que le tout tienne ensemble.

Délire sur feuille blanche.

Le projet était un délire complet à préparer, à réaliser et à photographier. C’était toutefois un délire très plaisant à vivre.